Dans une piscine, les tuyaux permettent de relier le bassin au système de filtration, d’évacuer les eaux usées, de connecter certains équipements comme le chauffage. Pour éviter des canalisations bouchées, des fuites ou des pertes de charges, il est important d’utiliser une tuyauterie de qualité et d’avoir un réseau bien conçu. Voici quelques éléments à connaitre sur la tuyauterie d’une piscine. 

Les tuyaux utilisés en piscine

En piscine, les tuyaux utilisés sont en PVC (rigide, souple ou flexible), en polyéthylène ou en ABS (un polymère thermoplastique). Ils peuvent être garnis d’une face interne qui résiste aux produits chimiques. Ils sont parfois placés dans des gaines de protection pour prévenir les risques de perçage et d’écrasement. 

On trouve des tuyaux de différents diamètres : 38 mm, 40 mm, mais les plus utilisés sont ceux de 50 mm et 63 mm.

Pour éviter le gel, ils doivent être enterrés à une profondeur minimum de 60 mm.

Quels types choisir ?

Chaque sorte de tuyau correspond à une fonction, à un emplacement dans le réseau. 

On trouve des tuyaux qui seront placés verticalement (dans le local technique par exemple). Ils sont en PVC rigide pour pouvoir résister à la pression de l’eau. Il y a d’autre part des tuyaux placés horizontalement, enterrés sous terre entre le bassin et le local technique. Ils sont le plus souvent en PVC flexible, ce qui les rend plus facile à placer, notamment pour les courbes. Ils peuvent avoir des spirales extérieures de renfort. Leur surface intérieure doit être lisse ou glacée pour faciliter l’écoulement de l’eau.

Les tuyaux d’aspiration et les tuyaux de refoulement ne répondent pas aux mêmes exigences au niveau débit et vitesse. Ainsi, les tuyaux de refoulement doivent permettre une vitesse maximum de 2,5 m/s tandis que les tuyaux d’aspiration doivent permettre une vitesse maximum de 1,5 m/s. Le diamètre des tuyaux est donc à adapter au débit qu’on veut obtenir en tenant compte des vitesses maximum. Plus le diamètre est important plus le débit est élevé. 

De plus, il faut tenir compte de la puissance de la pompe. Pour les pompes ayant un débit inférieur à 14 m3/h, on utilise des tuyaux de diamètre 50 mm. Pour des pompes ayant un débit supérieur, les tuyaux de 63 mm sont préconisés. 

Quels raccords utiliser ?

Pour relier les tuyaux entre eux ou aux éléments de la piscine, il existe différentes sortes de raccords, avec des formes en T, en coude, en croix… Il est préférable d’éviter les coudes à angle droit car ils provoquent des pertes de charge. Il vaut mieux les remplacer, quand c’est possible, par deux coudes à 45°. Il est important d’être vigilant sur l’étanchéité de ces raccords, qui doit être parfaite.

Conseils

La qualité de vos tuyaux ne doit pas être négligée car s’ils sont endommagés par une pression intérieure trop forte ou par des mouvements de terrain, ils seront difficiles d’accès. Choisir des tuyaux de qualité, c’est éviter des fuites ultérieurement.

Piscine.be utilise des tuyaux AQUASTAR 63 mm spécial filtration lente. La filtration lente permet non seulement d’utiliser moins de produits chimiques mais aussi d’augmenter la durée de vie de vos tuyaux. Les tuyaux AQUASTAR 63 mm présentent de plus de nombreux avantages :

  • Système anti choc haute résistance 
  • Résistance extrême au chlore à hauteur de 10 000 PPM 
  • Doublement isolés (isolation du double lissage de paroi + fourniture d’un fourreau isolant).

Pour toute question ou renseignement, n’hésitez pas à nous contacter ! Nos experts seront ravis de vous orienter vers la solution la mieux adaptée à vos besoins.

Quelle tuyauterie choisir pour ma piscine ?

Vous souhaitez obtenir un devis ?

Piscine creusée avec terrasse en bois