Lors de la construction d’une piscine, la dalle de fond, appelée le radier, est une étape importante car elle constitue l’assise de la piscine. Devant supporter d’importantes pressions allant de 1 à 2 tonnes au mètre carré, elle doit être particulièrement solide. Voyons les différentes étapes de sa construction et les options possibles.  

Les différentes étapes de construction du radier 

Pose d’un lit de gravier

Après avoir terrassé le sol, il est parfois nécessaire d’étaler une couche de gravier dans le fond, si la nature du sol le demande (sols argileux). On peut alors placer une toile géotextile qui permettra l’écoulement des eaux de ruissèlement et la recouvrir d’un lit de gravier pouvant aller jusque 15 cm. 

Pose d’une bâche de protection

On peut ensuite placer une feuille de polyane qui isolera le gravier du béton. Qu’on ait placé ou pas du gravier, la pose d’une bâche de protection est fortement recommandée pour que le béton ne se mélange pas au sol et pour préserver son humidité. On prévoit souvent une marge de 30 à 50 cm tout autour des dimensions de la piscine.

Coffrage

Si le terrassement est bien net, il n’est pas toujours nécessaire de placer un coffrage. 

Ferraillage de la dalle

Le ferraillage assure la solidité de la piscine qui sera plus à même de résister à une nature de sol instable. On pose des plots au sol permettant de surélever légèrement l‘armature pour qu’elle soit bien entourée de béton. On place un premier treillis puis une deuxième couche que l’on ligature à la première pour être sûr qu’elles restent bien solidaires lors de la coulée du béton. On place ensuite des fers en équerre sur tout le pourtour pour assurer la continuité entre fond et parois. 

Coulage du béton

L’épaisseur de la dalle de fond est en général de 15 à 20 cm, mais elle peut aller jusque 40 cm. Il faut donc prévoir la quantité de béton suffisante pour arriver à cette épaisseur. Les éléments à sceller (bonde de fond) doivent être positionnés et protégés avant le coulage. 

Le choix du béton dépendra du type de fonds qu’on souhaite avoir. Un béton auto-nivelant sera parfait pour un fond plat. Un fond en pente demandera un béton plus épais.

Une fois le béton coulé, il faut attendre 4 à 6 semaines pour qu’il soit assez sec avant de continuer la construction de la piscine.

 Que se passe-t-il une fois la dalle construite ?

Il existe différentes techniques de construction :

  • La piscine en murs maçonnés : on monte les murs en parpaings une fois la dalle séchée, avec un chaînage horizontal et vertical.
  • La piscine en béton banché : on réalise des coffrages pour les parois et on y coule le béton puis après 1 mois on enlève les coffrages.

Et si on évitait les ruptures entre la dalle et les parois ?

Il existe une solution alternative : les piscines en béton monobloc. C’est cette solution qu’a choisie Piscine.be en partenariat avec Aquafeat. 

Aquafeat a conçu un coffrage en béton monolithe unique intégrant une armature en acier soudé. Dalle de fonds et parois sont coulées en une seule fois et ne font qu’un, garantissant une solidité et une résistance à toute épreuve. Les coffrages perdus conçus par Aquafeat peuvent prendre toutes les formes et s’adapter à vos désirs. Votre piscine sera belle et en plus résistante au temps, aux chocs, aux écarts de température et à tous les aléas qu’une piscine peut subir. 

Étapes: la dalle de fond d’une piscine

Vous souhaitez obtenir un devis ?

Piscine creusée avec terrasse en bois