La piscine coque a des avantages comme la rapidité de son installation ou la facilité du nettoyage de sa surface. Mais elle possède également un certain nombre d’inconvénients qu’il vaut mieux connaitre avant de se lancer. Voici les 5 défauts principaux des piscines coques :

1. La facilité d’accès au terrain est essentielle

La simplicité d’installation vient du fait que la piscine est livrée en un bloc, en une seule pièce. Mais cette simplicité peut devenir très compliquée s’il n’y a pas d’espace par où faire passer la piscine. En effet, elle est livrée sur un camion de taille en général assez imposante, ce camion doit pouvoir accéder à l’emplacement de la piscine. 

Dans le cas de lotissements où les jardins se trouvent à l’arrière des maisons, la seule solution est souvent la grue pour passer la piscine par-dessus la maison. L’hélicoptère peut être utilisé en dernier recours, mais les frais de livraison explosent. Une piscine en béton, construite sur place, est alors préférable. 

2. La taille et le volume sont contraints

Même si certains constructeurs de piscines coques font du sur-mesure, beaucoup proposent un choix limité, correspondant aux tailles le plus souvent demandées. De plus, à cause des contraintes de livraison, vous ne pourrez opter que rarement pour des modèles de grande taille, car il faut que la coque puisse être déposée chez vous. Si vous désirez un grand modèle ou une forme particulière, il vaut mieux choisir une piscine en béton qui peut prendre toutes les formes et toutes les tailles quel que soit l’accès au terrain. 

3. La durée de vie est limitée

Étant monobloc, la piscine coque est plus sensible aux variations du terrain et si celui-ci est instable, la piscine peut se déformer ou se fissurer. La rénovation est alors délicate. En cas de sol risquant de bouger, il est donc préférable de réaliser des travaux de stabilisation avant de poser la piscine. 

Il y a rarement une garantie décennale sur les piscines coques, le plus souvent on n’a qu’une garantie dommages. Les frais de réparation sont donc à votre charge. 

4. Dégradation du gel coat

Le gelcoat est la partie extérieure se trouvant au contact de l’eau dans le bassin. Il est fragile et peut connaitre différentes dégradations :

  • L’usure

Après 5 ou 10 ans, le gelcoat s’use et perd sa couleur originelle. Il peut aussi s’effriter et partir en poussière, comme de la farine, parfois dès les premières années. La seule solution est alors d’appliquer une nouvelle couche de gelcoat.

  • Les fissures

Des microfissures peuvent être présentes dès la pose de la coque. Invisibles au départ, elles vont se charger de poussières et saletés et apparaitre au fil du temps, cassant l’esthétique de votre bassin.

  • Les tâches

Elles peuvent survenir si votre eau est trop riche en métaux et entraîne des traces de rouille, ou si l’eau est trop calcaire. On peut utiliser des produits pour atténuer cette action mais si les tâches sont présentes depuis longtemps, il sera difficile de les faire partir. 

5. L’osmose

C’est le problème principal des piscines à coque. Mais qu’est-ce que l’osmose ? 

Lorsque deux liquides de densité différente (ici l’eau de la piscine et la résine polyester) sont séparés par une membrane semi -perméable (le gelcoat), le liquide qui a la plus faible densité va traverser la membrane pour aller vers le liquide de plus forte densité. L’eau va donc essayer de traverser le gelcoat pour aller vers la résine polyester. Ce phénomène est lent, mais des cloques vont apparaitre au fil des ans sur la coque. Elles sont remplies d’un liquide marron, de l’acide acétique provenant de la réaction chimique enter entre l’eau et la résine. Cet acide va ronger progressivement la coque et la rendre moins perméable. Il n’y aura alors d’autres solutions que rénover la coque.

Piscines à coques - Piscine.be

Vous souhaitez obtenir un devis ?

Piscine creusée avec terrasse en bois